Etudier l’impact de l’entraînement sur la physiologie équine

Accueil > Nos services > Recherche en physiologie sportive > Etudier l’impact de l’entraînement sur la physiologie équine
perte-de-poids

Perte de poids post compétition et récupération

La compétition induit une déshydratation significative qu’il convient de corriger pendant la phase de récupération. L’objectif de cette étude est de quantifier cette perte hydrique et d’en étudier les facteurs de variation (température extérieure, transport, stress).

reponse-musculaire-anormale

Réponses musculaires anormales

Les réponses musculaires anormales à l’effort sont objectivées par une augmentation excessive des enzymes musculaires après l’exercice. L’objectif de ce travail est d’identifier une cause nutritionnelle à ce phénomène.

composition-corporelle

Importance de la composition corporelle

Comme pour un athlète humain, la composition corporelle du cheval (% de masse maigre et de masse grasse) est un facteur important de la performance. Elle impacte les paramètres physiologiques déterminants telles que la V4 et la V200.

maladaptation

Maladaptation à l’entraînement du jeune cheval

Les jeunes chevaux de course ont des besoins énergétiques élevés liés à leur croissance inachevée et à leur mise à l’entraînement. Des signes de maladaptation sont parfois observés durant cette phase.

effort-attele

Effort attelé versus monté

A vitesse égale sur une même piste, les efforts des trotteurs attelés ou montés ont des répercussions physiologiques et biomécaniques différentes.

Notre étude en cours

Analyse de charge d’entraînement et ses répercussions sur la performance et la contre performance

Des informations complémentaires sur nos études ?