Valider des usages professionnels

Valider des usages professionnels.

Aider à la sélection en objectivant les potentiels

Chez les chevaux de course, la performance est principalement dépendante du potentiel foncier (endurance), de la vitesse pure, de la combativité et de la robustesse. Les évaluations physiologiques des jeunes chevaux apportent précocément des éléments objectifs sur les potentiels cardiaques et métaboliques des futurs athlètes.

valuer-la-condition.jpg

Evaluer le niveau de condition physique

Quelque soit la discipline équestre, le suivi précis du niveau de condition physique se fait en effectuant un test standardisé sur piste. Avec l’amélioration de la condition, les fréquences cardiaques et les lactatémies diminuent pour une intensité donnée. On peut ainsi quantifier de manière pointue la progression et se fixer des objectifs selon les tests antérieurs obtenus au pic de forme.

copie-0_AdobeStock_117329049-min.jpg

Préciser la charge d'entraînement

L’utilisation d’un cardio-fréquencemètre devient possible et améliore la précision de la charge d’entraînement, une fois établie la relation entre métabolisme énergétique et fréquence cardiaque. L’effort ne dépend pas seulement de la vitesse mais aussi de la profondeur de la piste, du dénivellé, du poids du cavalier, du vent etc... La fréquence cardiaque pendant l’effort rend compte de tous ces éléments extérieurs.

Prévenir les affections liés à l'entraînement

La douleur aigue augmente la fréquence cardiaque des chevaux au repos. De même à l’exercice, pour une intensité donnée, la fréquence cardiaque est fréquemment anormalement élevée et peut devenir « un voyant d’alerte » pour prévenir des affections locomotrices sub-cliniques. Pour une intensité donnée, les lactates à l’effort sont fortement modifiés en cas d’affections respiratoires hautes ou basses.

Télécharger des comptes rendus d'études

Des informations complémentaires sur nos études ?

Contactez-nous.